Justine, lectrice de base de science-fiction, commente l'actualité du milieu. N'hésitez pas à m'envoyer des potins du milieu à justine.sene (à) voila.fr

19 août 2008

Bragelonne SF

Hop, un chouette communiqué de bragelonne avec juste la bonne dose de langue de bois marketing:

"À partir de Janvier 2009, c'est Tom Clegg qui deviendra directeur de collection de Bragelonne SF. Tom Clegg, qui co-dirige actuellement la collection et qui s'occupe en particulier de la sélection des auteurs anglophones, est un des spécialistes reconnus de la SF anglo-saxonne. Lecteur attentif, traducteur, critique littéraire - il a notamment travaillé pour la revue Galaxies pour laquelle il a coordonné les dossiers de Lucius Shepard, Paul Di Filippo et Norman Spinrad - il a permis à la collection de révéler au public français des auteurs comme Chris Moriarty ou Linda Nagata, en attendant Elizabeth Bear en 2009.
Jean-Claude Dunyach restera attaché à la collection pour des actions ponctuelles, mais il a décidé de consacrer l'essentiel de son temps à l'écriture de ses propres livres. Nous espérons avoir l'occasion de le lire bientôt (il se murmure dans les couloirs de Bragelonne qu'il travaillerait à la fin d'un gros roman de Dark Fantasy dont seul le premier tiers est paru)."


Je ne sais pas s'il s'agit d'un départ volontaire ou d'un lourdage en règle, mais je constate que les meilleurs bouquins de SF de bragelonne sont parus avant la création de la collection SF (Richard Morgan, Peter Hamilton, la réédition de MM Smith). Depuis, bof, je n'ai rien vu de follement excitant. Un seul titre d'un auteur francophone est paru (Ta-shima d'adriana lorusso) et il n'a pas semblé déchainer les foules, j'ai d'ailleurs cru comprendre que les ventes de bragelonne SF étaient moyennes.

Si on ajoute à cela une hostilité certaine du fandom SF à Bragelonne qui n'a certainement pas été amoindrie par une partie des interventions de Dunyach sur des forums web (hostilité qui semble d'ailleurs avoir disparu lors de l'annonce de la collection 'trésors de la SF'), ainsi qu'une déclaration plutot maladroite de Gérard Klein dans bifrost (Bragelonne SF publie les poubelles d'A&D, si ma mémoire est bonne), l'annonce de ce changement prend alors une autre signification: s'agira-t-il d'un changement de ligne éditoriale pour relancer une collection n'ayant pour l'instant pas vraiment d'image et de titre emblématique ?

Il s'agissait jusqu'à maintenant de publier avant tout du NSO, ce genre étant cetainement vu comme un équivalent pour la SF de la BCF, ce qui à la vue du peu de retentissement de la collection ne semble pas être le cas. (j'ai toujours pensé que le NSO était une baudruche qui allait se dégonfler, alors bon...)

Va-t-on voir des livres plus ambitieux sortir chez bragelonne SF ? Pourquoi pas le nouveau Stephenson, par exemple ? Ce serait alors une bonne nouvelle.

Pour finir, c'est en tout cas une bonne nouvelle pour le Grand Prix de l'Imaginaire: j'ai toujours été génée (en fait ca me semble tout simplement incompatible) de voir un directeur de collection dans le jury d'un prix littéraire, c'est maintenant reglé.


EDIT: un gentil lecteur me confirme que le départ de JCD est volontaire, celui-ci n'ayant pas le temps suffisant pour gérer la collection en plus de son activité professionnelle chez Airbus.


4 commentaires:

Clément a dit…

En fait, même si Adriana Lorusso parle très bien le français, Ta-Shima a été écrit en italien et traduit en français par Françoise Jacquier, ce n'est pas à proprement parler un livre francophone. Dunyach a tout de suite dit qu'il ne s'agissait que de publier des traductions, et à ma connaissance c'est toujours le cas aujourd'hui.

Stéphane Marsan a dit…

Alors, bonne nouvelle :)

justine sène a dit…

Merci :)

Daria a dit…

Well said.